Accueil > Les Céréales > Sur le Blé

Sur le Blé

Le blé (triticum) est une céréale de la famille des graminées. Le blé fait partie des trois grandes céréales avec le maïs et le riz. C’est, avec environ 600 millions de tonnes annuelles, la troisième par l’importance de la récolte mondiale, et, avec le riz, la plus consommée par l’homme.

Le blé faisait l’objet de fêtes rituelles dans toutes les grandes civilisations de l’antiquité. Chacune d’entre elles attribuant son origine à un personnage mythologique : Osiris chez les Égyptiens, Déméter pour les grecs et Cérès pour les Latins.
Pour ces civilisations le blé symbolisait le passage de l’obscurité à la lumière et de l’ignorance à la révélation. Pendant des siècles, il fut également considéré comme signe de richesse et de fertilité.

Le blé est loin au premier rang dans les échanges agro-alimentaires internationaux (45 % des échanges totaux en 1998). La Chine vient au premier rang avec 15 % de la production mondiale, devant la Fédération de Russie 14 %, l’Inde 12 %, les États-Unis 10 %, la France 6 %.

La France fait partie des grands greniers du monde et sa vocation céréalière est une donnée majeure de son économie. Elle est le premier producteur de blé européen et elle exporte 50% de sa récolte dans près d’une centaine de pays. Les rendements atteignent des chiffres records, plus de 90 quintaux à l’hectare en Beauce pour les bons millésimes.
Toutes les régions de France cultivent du blé et il couvre les champs pendant toutes les saisons. les plus riches terres à blé sont la Beauce, le Bassin parisien et la région du Nord.
Après la récolte, les agriculteurs mettent en réserve le blé dont ils vont avoir besoin pour les prochaines semailles mais aussi pour la nourriture de leurs animaux.
Le reste est collecté par de grandes coopératives ou par des négociants. Le blé est alors réparti chez les meuniers, les fabricants d’aliments pour bétail, a l’exportation ...

La meunerie française est la première à l’exportation. On cite les qualités nutritives incomparables de cette plante, rappelons que les dérivés céréaliers entrent aussi dans la composition de nombreux produits non alimentaires : médicaments, papiers, textiles, colles, lessives, peintures, plastiques, biocarburants (les "carburants verts"). Dans l’hexagone, l’ensemble représente 200 milliards de chiffre d’affaires et 150 000 emplois.


Images littéraires

Les noces de froment symbolisent les 3 ans de mariage dans le folklore français.

En argot, le blé c’est de l’argent ou plus exactement du fric.