Accueil > Histoire du Pain > Chez les Grecs

Chez les Grecs

Le pain le plus courant de la Grèce antique est une galette non fermenté cuite sur une pierre chaude.
C’est au cours d’échanges commerciaux que les grecs vont découvrir le pain fermentée

Bien que la construction des premiers fours paraisse avoir pris naissance dans le Proche-Orient, on peut dire que ce sont les Grecs qui en perfectionnèrent la technique et en vulgarisèrent l’emploi. Ils devaient rapidement améliorer la qualité et, surtout, augmenter la diversité des pains

Peu à peu le pain va quitter l’aire domestique pour les fournils des boulangers professionnels. Dès lors, le four remplace définitivement les archaïques cloches de terre posées sur une pierre ou les moules chauffés.

Au II ° siècle avant J-C on dénombre dans les boulangeries d’Athènes pas moins de soixante-douze variété de pains et gâteaux.
L’importance symbolique du pain est si prépondérante que le culte de Déméter, "déesse des grands pains et des moissons", devient la religion officielle d’Athènes.