Accueil > Les Céréales > Le prix des céréales pourrait se calmer

Le prix des céréales pourrait se calmer

mardi 4 mars 2008

La récolte de blé pour 2008 s’annonce record... Ce qui devrait freiner l’emballement des prix sur la campagne 2008-2009.

En 2008, la planète pourrait littéralement crouler sous le blé. Selon le rapport du très reconnu CIC (Conseil international des céréales) publié le 28 février, la récolte mondiale atteindrait un chiffre astronomique : 646 millions de tonnes. Du jamais vu. A titre de comparaison, la récolte 2007, qui établissait déjà un record : 604 millions de tonnes. 42 millions supplémentaires, c’est plus que la production annuelle de la France. La récolte européenne augmenterait de 15 % par rapport à 2007, tandis qu’en Ukraine, elle gagnerait 30 %. En Australie, elle doublerait presque.

Le CIC fonde son diagnostic avant tout sur la progression de la surface mondiale de blé. En hausse de 3 %, elle atteint 221 millions d’hectares, ce qui ne s’était pas vu depuis 1988. Les agriculteurs se sont laissé séduire par les prix élevés du marché mondial sur la campagne 2007-2008, privilégiant le blé aux autres cultures. Second facteur déterminant : l’absence d’accident climatique dans les principales régions productrices... pour l’instant.

Faut-il en conclure que la bulle dans laquelle évoluent les cours des matières premières va éclater ? Une chose est sûre : l’écart se creuse entre les prix du blé nouvelle récolte, qui se situe autour de 230 à 240 € la tonne, et les cours actuels, proches de 290 € la tonne. Aujourd’hui, la marchandise manque, demain, les utilisateurs comptent sur l’abondance de la moisson. Mais, même si celle-ci s’annonce énorme, les principaux exportateurs devront reconstituer des stocks complètement déprimés. Difficile dans ces conditions d’imaginer que les cours vont s’effondrer.


Voir en ligne : Valérie NOËL : Ouest-France.fr